Accueil > Nos accompagnements > Archives > Ecoles > L’école La Feuillaison de Bubry (56) - Année 2006/ 2007

L’école La Feuillaison de Bubry (56) - Année 2006/ 2007

Article concernant l’intervention de Nijal dans le journal trimestriel de l’école : "Voyage en Asie avec Jean-Charles LeFranc"


Jean Charles a fait plusieurs voyages en Asie et il est venu nous présenter les
photos qu’il a prises là-bas et des objets qu’il a ramenés.

Il nous a fait visiter le Népal, le Tibet (qui est une région de la Chine), la Mongolie et La Thaïlande .

Nous avons décidé de faire un article sur le Népal et le Tibet qui sont des régions montagneuses qui se ressemblent un peu. La montagne la plus haute du monde (l’Everest) est coupée en deux, une moitié au Tibet et l’autre moitié au Népal. Dans les paysages que Jean-Charles nous a montrés, on voyait beaucoup de neige, des pierres, un peu d’herbe, on ne voyait pas d’animaux sauvages et pas d’arbres. Il fait trop froid et il y a trop de vent pour que les plantes poussent donc il n’y a presque pas d’animaux.

Les maisons

Certains villages sont entourés d’un grand mur pour les protéger du vent et du froid. Les maisons sont faites avec des pierres ou des briques de terre. On les colle avec du ciment fait avec de la terre et de la bouse d’animaux. Quand il y a deux étages dans les maisons, les gens vivent en haut et les animaux en dessous parce que leur chaleur réchauffe la maison. Les fenêtres sont petites pour empêcher le froid de rentrer. Les sols sont en terre battue ou en plancher.

Il n’y a pas d’électricité donc ils font du feu pour réchauffer la maison et pour faire à manger. Il n’y a pas d’eau courante et les femmes vont chercher de l’eau à la rivière.

Les gens

Ils ont la peau plus foncée que la nôtre.

Ils portent des bottes et un grand manteau de laine tissée par les femmes sur des métiers à tisser. Ce manteau se ferme avec des boutons et une grosse ceinture de couleur. Les chefs de village portent des vestes en peau de chèvre retournée et une toque de fourrure.

Les tibétains ne se coupent jamais les cheveux, même les hommes. Ils font tenir leurs cheveux avec des os et des bijoux. Les garçons ont tous la même boucle d’oreille bleue et rouge. Les enfants vont un peu à l’école surtout les garçons ; les filles aident leurs parents à la maison (pour garder les bébés, pour aller chercher de l’eau,...)

.

La nourriture

Ils mangent surtout du riz. Pour le manger, ils en font une boule avec leur main dans le plat avant de la manger. Ils ne mangent que deux repas par jour, un vers 10 h 30 et l’autre vers 18 h00, le matin, ils ne boivent qu’un thé.

Au Népal, Jean Charles a mangé le Dhal bat (soupe - riz) qui est un repas de fête : une soupe de lentilles dans laquelle on trempe les boules de riz, des pommes de terre, de la viande de yack et du pili-pili.

Ils conservent une partie des légumes dans des trous qu’ils creusent dans la terre froide.

Les gens des villages vont au marché pour vendre du lait, des fromages, du beurre de yack (qui se met dans le thé), des yaourts, de la viande, de la laine, des tissus et des bijoux. En échange, ils achètent du riz qui ne pousse pas dans les montagnes, du sel et du sucre.

Les animaux

Les chèvres et les moutons : Dans les villages, les paysans élèvent des chèvres et des moutons pour leur lait, pour manger leur viande et pour leur laine (pour faire des manteaux, des habits, des couvertures).

Les éléphants

Quand on descend des montagnes au Népal ou au Tibet, on peut rencontrer des éléphants. En Asie, ils ont des petites oreilles, en Afrique, ils ont des grandes oreilles. Au Népal, les gens dressent les éléphants pour qu’ils les aident à faire les travaux difficiles (déraciner les arbres, porter des charges lourdes, …). Les éléphants remplacent les camions, les tracteurs, les tractopelles de chez nous.

Pour les conduire, leur maître s’assoit sur leur cou. Pour les diriger, le maître chatouille derrière l’oreille droite avec son pied pour aller à droite, derrière l’oreille gauche pour aller à gauche et derrière les deux oreilles pour aller tout droit. Les Népalais ont un dieu éléphant, il s’appelle Ganesh.

Les yacks

Ils ressemblent à des taureaux avec des poils plus longs et des grandes cornes. Les yacks vivent dans les rues du village. Les enfants ramassent les bouses dans le village et les collent sur les murs des maisons pour les faire sécher. Quand elles sont sèches, les paysans les mélangent avec du bois pour faire du feu.

Les népalais élèvent aussi des rhinocéros quand ils les trouvent tout petits dans la forêt. Souvent, ce sont des chasseurs qui ont tué la mère du petit et il ne peut pas vivre tout seul. Le rhinocéros d’Asie n’a qu’une corne et celui d’Afrique en a deux.


CLIQUE ICI, SUR LE PANDA pour découvrir l’ album interactif "HUANG ET LE PANDA" en tournant les pages avec ta souris.